Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

2 000 personnes dans la rue contre Trump et la « guerre sociale de Macron »

Pour ce 14 juillet 2017, Macron a invité Donald Trump à venir célébrer à ses côtés la puissance militaire de la France. Trump et Macron, tous deux à la tête des deux principales puissances mondiales impérialistes qui mènent depuis des décennies des guerres aux quatre coins du monde, connaissent une réelle impopularité chez une partie de la population. En effet, l’accession au pouvoir de Trump tout comme les politiques de Macron, à la fois guerrières et antisociales, rencontrent une sérieuse opposition.

Une opposition qui s’est donnée notamment rendez-vous dans la rue ce 14 juillet. Une date décidée par le Front Social, composé d’unions syndicales, de la CGT comme de SUD, et rejoint par un ensemble d’associations et de collectifs, dont Droit au logement et Droits devant, et de partis, comme La France insoumise, le Front de gauche ou encore le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), avec la présence de Philippe Poutou. Ce sont donc environ 2 000 personnes qui ont défilé de place de Clichy à Barbès scandant des slogans anticapitalistes et anti-impérialistes, contre Macron, Trump, mais aussi contre le criminel Netanyahou, bourreau du peuple gazaoui, qui est reçu demain par Macron « pour commémorer l’anniversaire de la rafle du veld ’hiv ».

Une manifestation encadrée par les forces de police qui ont fini par « nasser » les manifestants au niveau de la station Barbès. Avant une exfiltration au compte-gouttes, quelques prises de paroles ont été organisées pour appeler à se mobiliser dès la rentrée, plus exactement le 12 septembre, journée de mobilisation contre la réforme du code du travail organisée par la CGT, afin de construire une mobilisation contre le gouvernement Macron et la « guerre sociale » qui est désormais ouverte contre l’ensemble des travailleurs, des précaires, des quartiers populaires et de la jeunesse.

Interview de Philippe Poutou :

Commenter cet article