Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

 

Après l’arrestation scandaleuse des frères d’Adama Traoré, c’est Jacqueline Sauvage qui est maintenue en détention. La justice est au service des puissants !

Battue pendant 47 ans et mère de deux filles violées par leur père, Jacqueline Sauvage a abattu son mari en 2012 et a été condamnée à 10 ans de prison en 2014. Partiellement graciée en janvier 2016, elle a pu déposer une demande de libération anticipée. Le tribunal d’application des peines a refusé cette libération en août, la cour d’appel vient de confirmer ce refus. Dans les deux cas contre l’avis du procureur.

La justification de ces décisions est que Jacqueline Sauvage « peine encore à ce jour à accéder à un réel et authentique sentiment de culpabilité ».

Ce jugement inique prouve une fois de plus que la justice des tribunaux est au service de la domination masculine.

Nous nous insurgeons contre cette décision monstrueuse et son argumentation rétrograde et patriarcale.

Les policières et les policiers qui réclament une extension de la notion de légitime défense à leur profit – ce qui signifierait leur donner encore plus le droit de tuer – ne risquent pas de se voir opposer cet argument, eux qui ne sont jamais condamnés, ou si peu, quand ils tuent. Voire qui sont soutenus totalement, comme dans le cas de la mort d’Adama Traoré dont les deux frères sont en détention provisoire et la sœur fait l’objet d’une plainte, simplement parce qu’ils réclament la justice.

Solidarité avec la famille Traoré, solidarité avec Jacqueline Sauvage !

La peur doit changer de camp.

Alternative libertaire, le 26 novembre 2016

Commenter cet article