Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

La France comptait, fin 2015, 6% de millionnaires de plus qu'un an plus tôt. Une croissance quasiment sans équivalent en Europe. Les Français les plus aisés talonnent désormais les Britanniques et pourraient les surpasser avec le Brexit.

Si en France "ça va mieux", c'est particulièrement vrai pour une catégorie de la population: les millionnaires. Le contingent de Français disposant d'un patrimoine égal ou supérieur à 1 million de dollars, soit 907.000 euros (hors résidence principale et objets de collection) a particulièrement grossi en 2015. C'est ce que révèle l'étude annuelle réalisée par Capgemini. Selon le cabinet, l'Hexagone compterait 523.000 millionnaires. Ce qui en fait le 6ème pays où l'on recense le plus de ménages fortunés dans le monde.

Et si les études de la sorte sont nombreuses et l'estimation du nombre de millionnaires fluctuante (le BCG en dénombre 250.000 en France et le Crédit Suisse 1,8 million!), il y a tout de même une constante dans ces différentes études: elles constatent toutes une augmentation nette du nombre de ces Français très aisés. Ainsi selon Capgemini, ils étaient près de 30.000 de plus en 2015 qu'en 2014, soit un bond de 6% en un an. Il s'agit de la plus forte croissance en proportion parmi les grands pays d'Europe. En Italie (229.000), leur nombre n'a progressé "que" de 4%, en Grande-Bretagne (553.000) de 1% et en Allemagne (1,2 million) de 5%.

Le Brexit va-t-il profiter aux millionnaires français?

Et si les millionnaires français s'en sortent si bien, c'est bien évidemment grâce à leur porte-feuille immobilier. Après la crise de 2008, les prix sont repartis à la hausse notamment dans les grandes agglomérations comme Paris. Or selon le Crédit Suisse, 63 % de la richesse des Français provient de leur patrimoine immobilier. Et le nombre de Français millionnaires n'a pas fini de croître. Selon le BCG, le pays devrait compter 60% de millionnaires de plus d'ici 2019, soit 370.000 au total selon le cabinet.

Et la croissance pourrait être encore plus importante. Car depuis la prévision du BCG en 2015, il y a eu le Brexit. Or ce dernier pour avoir des conséquences positives sur les riches Français avec l'arrivée possible de nombreux services bancaires en provenance de Londres. HSBC avait par exemple évoqué le rapatriement à Paris de nombreux services qui concerneraient un millier d'emplois. Si la capitale française est en concurrence avec Francfort et Dublin, elle est prête à dérouler le tapis rouge aux déçus du Brexit.

Le classement des pays qui comptent le plus de millionnaires (en milliers)

Commenter cet article