Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

Ahmad Dawabsha, ici à côté de son grand-père Hussein Dawabsha, devra encore subir plusieurs opérations de chirurgie plastique pour effacer autant que possible les profondes brûlures qui ont marqué son corps – Photo : Getty

Le garçonnet avait été grièvement blessé dans la terrible attaque qui a lieu dans la village de Douma dans le district de Naplouse en juillet 2015. Il a subi depuis toute une série d’opérations chirurgicales complexes.

Dawabsha a été placé sous la garde de Hussein Dawabsha, son grand-père maternel, avec qui il vivra dans le village de Douma, selon Haaretz.

Le jeune garçon devra retourner à l’hôpital pour des examens hebdomadaires et il devra subir des interventions chirurgicales supplémentaires au cours des prochains mois, la plupart d’entre elles en chirurgie plastique pour tenter de reconstruire les parties de son corps et du visage qui ont été gravement brûlées.

Deux suspects israéliens ont été inculpés en janvier 2016 pour les assassinats, cinq mois après qu’une organisation terroriste juive aient mis le feu à la maison de la famille Dawabsha, tuant sur le coup le bébé Ali Saad.

Les parents du bébé, Riham et Saad, sont décédés quelques semaines plus tard de graves brûlures, faisant d’Ahmad Dawabsha âgé alors de 5 ans, le seul membre survivant de la famille.

Selon Yesh Din, le groupe de défense des droits de l’homme, plus de 85% des enquêtes sur les actes de violence commis par des colons israéliens contre les Palestiniens sont classées sans aucune suite, et seulement 1,9% des plaintes déposées par des Palestiniens contre les attaques de colons israéliens entraînent une condamnation.

Les attaques de colons sont souvent effectuées sous la protection des forces armées israéliennes qui ne font rien pour protéger les Palestiniens.

Plus de 500 000 Israéliens vivent dans des colonies juives dans Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupées, en violation complète du droit international. Les annonces récentes de l’expansion des colonies ont entraîné une condamnation [sans suite comme à l’habitude] de la communauté internationale.

Selon l’Office des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), il y a eu en 2015, un total de 221 attaques recensées de colons contre les Palestiniens et leurs propriétés en Cisjordanie et dans Jérusalem-Est occupées.

Lire également :

Vidéo : des Israéliens célèbrent l’assassinat du bébé Ali Dawabsha – 27 décembre 2015
Brûlés vifs par les Israéliens – 13 septembre 2015
Israël protège les meurtriers de la famille Dawabsha – 12 septembre 2015
Massacre de la famille Dawabsheh : les Palestiniens appellent à un « Jour de Colère » – 8 septembre 2015
Riham Dawabsha, la maman du petit Ali brûlé vif à Douma, est morte des suites de ses blessures – 7 septembre 2015
A la rencontre de la famille Dawabsheh – 27 août 2015
Saad Dawabsha a succombé à ses blessures – 9 août 2015
La violence des colons est partie intégrante de la société et de la politique israéliennes – 7 août 2015
L’assassinat par Israël du bébé Ali Dawabshah : un communiqué du mouvement Hamas – 4 août 2015
Le petit Ali Dawabsheh est mort bien trop tôt – 3 août 2015
Meurtre d’un bébé palestinien : complicité et justice – 2 août 2015

Ahmad Dawabsha, seul survivant d’une famille palestinienne massacrée par des terroristes israéliens

Commenter cet article