Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

Nous mettons en garde dans ce climat de choc émotionnel contre toutes les manœuvres politiciennes. Celles qui visent à attiser les peurs et les haines sur fond d’un discours fantasmé sur la disparition d’une France envahie par les « étrangers » et les « barbus », tout comme celles qui, à droite comme à gauche et sur fond d’unité nationale factice, mettent en œuvre et accentuent des mesures sécuritaires et liberticides tout en privilégiant des relations troubles avec des États et des gouvernements finançant et soutenant ouvertement le djihadisme international et les mouvements les plus violents et les plus rétrogrades de l’Islam.

La tuerie à laquelle nous venons d’assister n’est qu’un des résultats dramatiques de cette situation qui a permis aux religions de redevenir un fait sociétal soit disant respectable. Le retour de l’influence religieuse dans la vie politique et sociale est une réalité : de la remise en cause de l’IVG, aux ingérences dans les programmes scolaires, aux manifestations contre l’égalité des droits pour les homosexuel-le-s jusqu’aux tentatives d’interdire le droit au blasphème et au delà toute critique des religions et des dogmes sacrés. Toutes les forces et volontés attachées à la pensée libre et au progrès social et humain doivent se mobiliser contre l’hydre obscurantiste.

Les religions sont des idéologies de soumission et de résignation, elles sont porteuses d’actes fanatiques et criminels, Voltaire l’écrivait déjà : « Ceux qui font croire des absurdités peuvent vous faire commettre des atrocités. »

L’émancipation des exploités ne sera jamais l’œuvre de partis politiques ou de religions, mais au contraire celle de leurs luttes solidaires et autonomes contre l’État, le capitalisme et toutes les religions.

Ni dieu ni maître !

Plan du site Contact Espace rédacteurs

Petit rappel salutaire sur la toxicité des religions

Commenter cet article