Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

Cher François,
Comme tout le monde, tu sais bien que dans un an environ, tu vas retourner là d'où tu n'aurais jamais dû sortir, là où tu seras enfin bien au chaud, bien tranquille, à ta vraie place : les poubelles de l'histoire. En attendant, tu as décidé de passer le temps en essayant de résoudre une énigme à peine supérieure en difficulté à la moyenne des mots croisés et réussites qui font fureur dans les EPHAD: comment ne pas retirer la loi-travail tout en permettant à Martinez de calmer ses troupes? Cela te permettrait de jouer le rôle du type aussi ferme que Vals et aussi néo-libéral que Macron, histoire de faire chier ces deux-là (dans ta cour de récré, c'est la seule chose qui vous passionne). Et donc, petit malin, te voilà prêt à satisfaire les revendications de tout le monde, cheminots, profs, scientifiques, routiers… pourvu qu'on ne touche plus à ta loi-fétiche.
En tant que représentant de moi-même, je ne vois pas pourquoi je n'irais pas prendre ma place dans la queue au guichet. Convaincu que de toute manière, la contestation de la loi "Travaille!" ne sera qu'un moment d'une vague de fond qui va secouer ton monde (des copains appellent ça "processus destituant"), je suis donc prêt à cesser de contester explicitement cette loi, à condition que tu satisfasses les revendications suivantes:
1° Arrêt de la propagande sur les foulures au poignet des forces de l'ordre, recensement exhaustif des blessures graves infligées par elles, et notamment fin du black-out autour de l'état de Romain, le photographe dans le coma.
2° Destruction de tous les stocks de grenades, flash-balls et autres armes prétendues non-létales, désarmement de la police (en attendant sa disparition pure et simple: tu vois que je ne suis pas maximaliste)
3° Déportation de tous les baqueux dans les campagnes françaises où leurs gros bras pourraient être utilement employés à désindustrialiser les campagnes et à rétablir une agriculture paysanne. Bien attelés et menés d'une main ferme, ces gros boeufs (et quelques vaches) au front bas feront la démonstration des mérites de la traction animale.
4° Dissolution des CRS et des gardes mobiles, suivie d'une réembauche immédiate dans le démantèlement des Centrales nucléaires.
5° Moratoire d'au moins six mois sur les apparitions télévisées de Mesdames et Messieurs Finkelkraut BHL Polony Elisabeth Lévy Onfray Bruckner Attali Minc Fourest (et leurs faire-valoir, Boultedja Ramadan) etc… Une liste complète sera fournie sur demande.
6° Une apparition de dragons à chaque épisode de Game of Thrones. Plus, dans l'actuelle saison, un peu plus de dépravation sexuelles et nettement moins de conneries mystiques, STP. Ah et puis s'il vous plaît, empalez une fois pour toute ce connard de chef des Moineaux. (1)
7° Et bien sûr, à titre de mesures transitoires, abolition du travail salarié, de la production marchande et de l'Etat.
Convaincu que tu sauras reconnaître le caractère raisonnable et modéré de ces revendications, j'attends donc avec confiance que tu les satisfasses et te souhaite une fin digne de ton prédécesseur. Je parle de Louis XVI, bien entendu.
bisous
Serge
(1)Comment, ça ne dépend pas de toi? Mais c'est incroyable, tu n'as vraiment aucun pouvoir, alors? Je savais que toi et tes semblables vous n'êtes que des clones au service de l'Economie, et que tout ce qui vous reste, c'est la police. Mais là, c'est bien la preuve que tu ne peux rien sur ce qui importe.

Commenter cet article