Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

"Inscrire Marx au programme de l’agrégation s’apparente bel et bien à une « entreprise terroriste »"

« A l’heure où nous écrivons, en août 2003, nous pouvons dire que nous faisons face à la plus grande offensive du Capital depuis une vingtaine d’années. L’anti-terrorisme et la suppression des derniers aménagements conquis en d’autres temps par le défunt mouvement ouvrier donnent le ton d’une mise au pas générale de la population. »
(Appel. Scolie de la Proposition VII)

Karl Marx ayant figuré au programme de l’agrégation externe de philosophie en 2015, il n’est peut-être pas inutile d’alerter les pouvoirs publics sur la dangerosité des étudiants qui ont préparé cet honorable concours. Les dispositifs de prévention ne manquent pas : fichage, assignation à résidence, garde à vue, etc. Il ne me paraît cependant pas souhaitable de s’en tenir là : il faudrait frapper la tête de cette inquiétante conspiration, son noyau agissant. J’invite donc les autorités compétentes à inculper les responsables du programme de l’agrégation externe de philosophie au titre « d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ».

Lisez le Manifeste du Parti Communiste de Marx et Engels résumé par mes soins en sept propositions (trad. Laura Lafargue), et vous conviendrez qu’inscrire Marx au programme de l’agrégation s’apparente bel et bien à une « entreprise terroriste », dont il se pourrait que nous subissions aujourd’hui les conséquences :

1.« L’histoire de toute société jusqu’à nos jours n’a été que l’histoire de luttes de classes. »

2.« Les communistes ne se distinguent des autres partis ouvriers que sur deux points : 1. Dans les différentes luttes nationales des prolétaires, ils mettent en avant et font valoir les intérêts indépendants de la nationalité et communs à tout le prolétariat. 2. Dans les différentes phases que traverse la lutte entre prolétaires et bourgeois, ils représentent toujours les intérêts du mouvement dans sa totalité. »

3.« Les conceptions théoriques des communistes ne reposent nullement sur des idées, des principes inventés ou découverts par tel ou tel réformateur du monde. Elles ne sont que l’expression générale des conditions réelles d’une lutte de classes existante, d’un mouvement historique qui s’opère sous nos yeux. »

4.« Dans la société bourgeoise, le passé domine donc le présent ; dans la société communiste, c’est le présent qui domine le passé. »

5.« Du jour où tombe l’antagonisme des classes à l’intérieur de la nation, tombe également l’hostilité des nations entre elles. »

6.« A la place de l’ancienne société bourgeoise, avec ses classes et ses antagonismes de classes, surgit une association où le libre développement de chacun est la condition du libre développement de tous. »

7.« Les communistes ne s’abaissent pas à dissimuler leurs opinions et leurs projets. Ils proclament ouvertement que leurs buts ne peuvent être atteint que par le renversement violent de tout l’ordre social passé. »

HOT

VANDALISME, ÉPIGRAPHIE

- 20 juin 16 - Mouvement, Littérature - 3 min

AU HASARD

QU’EST-CE QUI DÉTERMINE UN MONDE ?

9 mai 16 - Positions - 10 min

lundimatin c'est tous les lundi matin, et si vous le voulez,

Email

voir la dernière newsletter

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article