Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

Selon des données collectées dans onze pays musulmans, l'organisation terroriste y est très peu soutenue par les opinions publiques.

Si Daech a semé la terreur à Paris vendredi 13 novembre, tuant 129 personnes, c’est d’abord dans les pays où l’islam est la religion dominante que l’organisation terroriste fait le plus de victimes: en Syrie, Irak, au Liban ou encore au Nigeria, où le groupe Boko Haram a prêté allégeance à l’État islamique:

«Il est vrai que des gens qui se disent musulmans se sont compromis avec l’État islamique. Mais la majorité des victimes de ce groupe qui sème la terreur sont musulmanes. C’est indéniable. L’État islamique a tué des milliers de personnes de foi musulmane à travers le Moyen-Orient, [...] dont des imams qui ont refusé de leur prêter allégeance», écrit sur le site The Daily Beast le chroniqueur Dean Obeidallah.

Ces très nombreux attaques et attentats qui ébranlent de nombreux pays musulmans, et ont, par exemple, plongé l’Irak dans la guerre civile, provoquent un sentiment de peur et de haine envers Daech de la part des populations des pays touchés. C’est en tout cas ce qui ressort de nouvelles données publiées le 17 novembre par le Pew Research Center.

Jamais plus de 15% d’opinions favorables

L’institut américain a collecté les opinions des habitants de onze pays musulmans sur Daech, et il en ressort qu’une écrasante majorité de ces populations déteste l’organisation terroriste. «Dans aucun des pays étudiés plus de 15% de la population n’a une attitude favorable envers l’État islamique. Dans ces pays où cohabitent des populations aux convictions religieuses et origines ethniques variées, la détestation de Daech est plus fortes que le reste», analyse le Pew Research Center.

Le Pakistan est le seul pays où l’opinion négative du groupe terroriste n’est pas majoritaire (seulement 29%), mais 62% des Pakistanais disent ne pas avoir d’avis sur Daech et seulement 11% expriment une opinion favorable. C’est en fait au Nigeria, où Boko Haram a déjà tué des milliers de personnes, que la plus grande part de la population (14%) soutient l’État islamique. Mais ils sont aussi 66% de Nigérians à dire ne pas approuver les actions de Daech.

À LIRE AUSSI

Ne donnons pas à l’État islamique ce qu’il attend

LIRE

Au Liban, ils sont presque 100% à s’opposer au groupe terroriste, 94% en Jordanie, 84% en Palestine ou 73% en Turquie.

Dans des données publiées en juillet 2015, le Pew Research Center révélait également que la proportion de personnes qui se disait très anxieuse concernant d’éventuels actes terroristes de l’État islamique était sensiblement aussi élevée dans les pays occidentaux, que dans nombre de pays musulmans avec par exemple 67% de Français et 61% d’Espagnols très concernés par la question, contre respectivement 68% et 67% des Nigérians et Libanais.

PARTAGEZ CET ARTICLE

6.2K LIKES 0 TWEETS 7 +1 3 LINKEDIN

NOUS RECOMMANDONS:

Après le crash d'un deuxième avion, des Russes sont pris de panique

Daech a son service d’assistance informatique, joignable 24h/24

Le groupe Isis Pharmaceuticals souhaite changer de nom

Un djihadiste répond à des questions d'internautes sur Tumblr

Recommandé par

0 commentaireCommenter

Repéré sur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article