Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

« Un grand cerf à sa fenêtre

Soutien au persécuté

28 septembre 2015 par Floréal

S’il y a de quoi tenir meeting dans la capitale pour manifester soutien et solidarité avec une cause quelconque, les motifs, on peut l’affirmer, ne manquent pas. Du dramatique problème des réfugiés à celui des légions de laissés-pour-compte d’un capitalisme rapace et arrogant, en passant par les victimes multiples des conflits guerriers qu’alimentent les gangs politico-militaires se disputant le pouvoir là ou là-bas, il n’y a que l’embarras du choix.
Pourtant, un sujet poignant nous avait échappé, parmi ces drames humains, qui nécessitait une mobilisation urgente d’intellectuels et de politiciens de renom. Mais heureusement l’intelligentsia veille, qui sait mieux que quiconque où se situent les véritables enjeux de société et attirer sur l’essentiel notre attention égarée dans le futile.
Alain Finkielkraut, Jean-François Kahn, Pascal Bruckner, Jean-Pierre Chevènement, Régis Debray et bien d’autres phares de la pensée critique seront donc réunis, le 20 octobre prochain, sur la scène de la Mutualité, à Paris, pour tout à la fois dénoncer une persécution ignoble et apporter leur soutien à sa victime, dont on n’évoque plus le nom qu’avec des sanglots dans la voix tant sa pénible situation aurait même fait naître, dit-on, la compassion des migrants de Calais et des habitants de la ville d’Alep incessamment bombardée.
Sous l’égide du journal Marianne, donc, tout ce beau monde viendra dire son amitié envers le persécuté aux quatre-vingt-quinze apparitions radio-télé hebdomadaires, sans compter celles qu’il refuse pour cause de surmenage médiatique. Toujours et plus que jamais de la « gauche libertaire », Michel Onfray ne sera apparemment défendu et protégé contre les hordes du « politiquement correct » par aucun libertaire déclaré, mais par tout ce que la pensée rance et souverainiste compte de représentants presque aussi médiatiques que lui. C’est à cela qu’on reconnaît les anticonformistes, les vrais

Un grand cerf à sa fenêtre Soutien au persécuté 28 septembre 2015 par Floréal

Commenter cet article