Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

Lettre de suicide de Romain Gary

Dernière lettre, Lettre au public

Né il y a 100 ans, Romain Kacew, alias Romain Gary, a traversé le siècle d’un pas pressé. Résistant de la première heure, ce jeune lituanien deviendra l’un des grands écrivains populaires français. Grand voyageur, ambassadeur, légende vivante, il s’inventa une autre identité littéraire, sous le pseudonyme d’Emile Ajar, et deviendra ainsi le seul écrivain lauréat deux fois du Prix Goncourt. Son suicide fut accompagné de cette lettre d’adieu.

30 août 1979

Pour la presse. Jour J. Aucun rapport avec Jean Seberg. Les fervents du cœur brisé sont priés de s’adresser ailleurs.

On peut mettre cela évidemment sur le compte d’une dépression nerveuse. Mais alors il faut admettre que celle-ci dure depuis que j’ai l’âge d’homme et m’aura permis de mener à bien mon œuvre littéraire. Alors, pourquoi? Peut-être faut-il chercher la réponse dans le titre de mon ouvrage autobiographique, La nuit sera calme, et dans les derniers mots de mon dernier roman: "Car on ne saurait mieux dire".

Je me suis enfin exprimé entièrement.

Commenter cet article