Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

CONTRE LE GRAND BARRAGE DE SIVENS

Communiqué des habitant-e-s de la maison des druides

Publié le octobre 7, 2014

16

Communiqué des habitant-e-s de la maison des druides

Depuis le 29 septembre, les gendarmes sont venus à cinq reprises à la maison des druides. Cinq violations de domicile pour ce lieu non expulsable (la dernière était ce matin 7 octobre à 8h30). Cette maisonnette appartenant au conseil général est habitée depuis le 20 septembre par un groupe de personnes y ayant fixé un cadre : pacifiste, sans alcool ni produits d’origine animale. Les gendarmes équipés « anti-émeute » arrivent en courant, frappent, tabassent, insultent, menacent, humilient, volent, cassent ce qu’ils peuvent, brûlent le reste et jettent des grenades lacrymogènes dans la maison. Beaucoup de matériel collectif de la ZAD et des affaires personnelles de cinq personnes ont été brûlées : cartes d’identités, cartes bancaires, téléphones, livres, duvets, matelas, sacs à dos, outils, …

Ces méthodes barbares et dictatoriales sont pratiquées depuis le 1 er septembre sur le site de Sivens par les gendarmes. Mais depuis le 29 septembre, elles se sont intensifiées. Du côté des opposant-e-s au barrage, même celles et ceux qui ont fait le choix de lancer des projectiles n’ont pas la volonté de blesser physiquement les gendarmes. C’est leur stratégie pour les faire reculer et défendre la zone. Mais les forces de l’état prétextent de la violence de notre côté pour justifier les leur. Pourtant, depuis le 1 er septembre, aucun gendarme n’a été blessé par un-e opposant-e au barrage*, alors que nous comptons plusieurs dizaines de blessé-e-s de notre côté! D’où vient la violence ?

Alors que nous, habitant-e-s de la maison des druides, nous sommes clairement identifié-e-s comme non-violents et n’avons jamais fait d’écart, les gendarmes s’acharnent à tenter de nous terroriser !

Mais nous ne céderons pas à ces pratiques dictatoriales ! Plus ils nous pillent, moins on n’a à perdre !

Ces événements confirment bien la mauvaise foi de l’état et l’aberration de ses forces armées.

Passage en force sur le terrain d’un projet passé en force administrativement !

La démocratie se meurt…

Les habitant-e-s de la maison des druides, mardi 7 octobre 2014

*contrairement à ce qu’il prétendent: accusations mensongères et faux témoignage contre Yannick, connu depuis longtemps comme militant non-violent.

Le Barrage

Le projet de barrage de Sivens a été analysé sous toutes ses coutures (et fort bien démonté) par le collectif pour la Sauvegarde de la Zone Humide du Testet. Le site de ce collectif présente toutes les infos techniques sur ce projet inutile et imposé ainsi que l’historique des démarches -juridiques notamment- et actions entreprises par le collectif Testet.

Sur cette page, vous trouverez un récapitulatif de toutes les adresses et emails des entreprises, structures semi-publiques et politiques impliqués dans la réalisation de ce projet.

-> La Compagnie d’Aménagement des Coteaux de Gascogne choisie pour réaliser ce projet surdimensionné…après avoir réalisée toutes les études préliminaires quelques années auparavant ! A son conseil d’administration, la mafia PS locale dont certains des membres siègent au Conseil Général.

-> Administations diverses : le projet est porté par le Conseil Général du Tarn (CG) et notamment sa direction de l’eau et de l’environnement. La préfecture en est le bras armé. La DREAL a délivré pas mal de dérogations pour que le projet se fasse, du temps du précédent ministre de l’Environnement (Mr Martin). L’agence de l’eau Adour-Garonne finance le projet à hauteur 50%. Son rapport prospectif Adour-Garonne 2050 est le document favori de nos politiques qui le citent à qui mieux mieux. Ses conclusions : pour lutter contre le réchauffement climatique tout en préservant l’irrigation massive en Midi-Pyrénées, il faut construire des barrages (cela va faire plaisir à la CACG…co-signataire de ce rapport !).

-> Les entreprises qui en profitent, quitte à détruire notre mère Nature sans vergogne: la SEBSO, Agri 2000 et Mr Aversenc qui ont saccagé de la zone humide et mis en danger à plusieurs reprises la vie des militants qui tentent de s’opposer aux travaux (notamment les grimpeurs). Et les premières boites de BTP identifiées.

-> Les forces armés du coin que l’on voit trop souvent sur le site.

Informations pratiques

Informations pratiques (en construction) :

Comment venir : les accès routiers et parkings pour voitures et cars seront précisés prochainement. Si vous venez avec un car affrété, prévenez nous ! Automobilistes : nous vous conseillons de vous garer à distance (plan à venir) et de rejoindre la zone à pied ou à vélo. Si vous arrivez par le train, possibilité de co-voiturage militant !

Hébergement : sur le site, possibilité de camper. Quelques disponibilités pour un hébergement militant en dur existent : en faire la demande par mail (testet25octobre@riseup.net).

Restauration : apportez vos provisions et de quoi partager. En complément sur place, petite restauration d’appoint (cuisine collective à disposition et stands). N’oubliez pas de quoi boire !

Infos pratiques

Mail collectifbouilles@riseup.net

Legal Team +33 6 45 22 60 50

Medic Team +33 6 45 22 60 41

Assemblée Générale tous les dimanches à 17h sur site

Comment venir sur site ? voir le plan d’accès

De quel équipement j’ai besoin ? voir l’équipement

De quel matériel on a besoin ? voir la liste des besoins

Où déposer du matériel ? à la Métairie Neuve

On a toujours besoin de monde pour aider des équipes à se créer et se maintenir :

Legal Team +33 6 45 22 60 50

l’équipe légale coordonne les informations concernant les arrestations, elle est en contact avec les avocat.e.s des Bouilles, elle gère le suivi des interpellations et des violences policières

Medic Team +33 6 45 22 60 41

l’équipe médicale fournit des premiers soins, vient en assistance aux personnes blessées ou choquées, gère le matériel médical sur place

Auto-média

Commenter cet article