Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Patrick Granet

~ Les religions tolérantes vendredi 26 septembre 2014, par Grosse Fatigue

Il paraît qu’il existe des religions tolérantes. Un récent appel de Musulmans à la tolérance m’a d’abord enthousiasmé. Que des gens que l’on montre du doigt nous disent qu’ils sont, tout comme nous, de sales Français, m’a réjoui. Même si je ne me considère ni comme un Français ni comme rien d’autre que moi-même, j’ai trouvé que ça avait de la gueule. Puis j’ai lu l’appel, puis j’ai été déçu, puis je suis retourné maugréer dans mon potager, à la nuit tombée. Les limaces ont bouffé toutes mes salades, comme le silence sur internet. Car il s’agit avant tout de montrer patte blanche. Mauvais jeu de mot pour triste réalité. Le Figaro nous prévient : ces gentils Arabes sont des cadres supérieurs, pas ces ignobles prolos qui furent sans doute leurs parents, pas ces ouvriers fordistes venus bouffer le boulot des Français et de Fernand Raynaud, pas ces étrangers qui font du chantage aux allocations familiales, encore moins ces tueurs fous d’un nouveau crépuscule. Non, ces Arabes-là, ma bonne dame, sont comme nous, ils sont... Ils sont ?

~Ils sont presque de droite.

Mais oui ! Ils parlent le langage même du pape, celui qui nous fait croire qu’il existerait une religion tolérante, tant qu’on n’essaye pas de lui soustraire ses filles pour en faire des débauchées de la religion d’en face, ou mieux, respirons, les amoureuses d’un bonheur sur terre, dans l’athéisme véritable, la seule croyance qui nous reste d’à peu près sûre....

Tout cela est mensonge et propagande, les anarchistes de Catalogne sont morts depuis si longtemps, nous voilà face à la tolérance du camp d’en-face ne nous trompons pas, celui qui, s’il était majoritaire, ne nous ferait pas plus rire que les couvents catholiques Irlandais, ou les traitements faits aux femmes dans certains bus de Jérusalem.

Parler de tolérance au nom d’une religion et interdire à ceux qui s’en servent au nom de la barbarie de continuer à en salir le nom est tout simplement un non-sens. C’est oublier l’histoire, un peu à la manière de ceux qui croient que les sociétés libérales ont eu droit aux congés payées sans lutter, sans Wagner Act aux Etats-Unis, sans les grèves de trente-six chez nous.

Si la religion est tolérante, c’est parce qu’on lui a cloué le bec au NOM D’AUTRE CHOSE, et que ce processus est long.

On ne fait pas taire la barbarie religieuse au nom de la tolérance religieuse.

Il n’y a pas de Français d’origine étrangère. Il n’y a que des Français. Il n’y a pas de frères qui tiennent. On ne s’adresse pas aux barbares pour les ramener à la raison au nom d’une religion commune : c’est foutu d’avance. C’est aussi accepter de croire qu’ils font fausse route comme si la religion n’avait rien de polysémique. On peut bien faire dire n’importe quoi aux vieux textes, les interpréter dans le sens élastique des hyperboles et de la symbolique. Les textes religieux devraient être lus comme on lit les reliques, sans en tenir compte pour élever les enfants

. C’est si beau les cathédrales quand les évêques n’y célèbrent plus les bénédictions guerrières, non ?

Putain de Malraux. Les prophéties se réalisent quand ça nous arrange, le multiculturalisme a noyé les luttes sociales, et l’on se bat aujourd’hui pour le droit à la différence alors qu’hier, on est mort pour que d’autres vivent sans qu’on leur cloue une étoile jaune ou un triangle rose.

Putain de vent américain, putain de vent d’ouest ! Où sont les mécréants ? Comptons-nous ! Amis de l’universel, loin des bénis-oui-oui et des bigots de tous poils à l’heure de l’épilation totale, pourrions-nous, s’il vous plaît, nous réunir en place publique au nom du respect de l’irréligion, que l’on soit d’origine peu importe, tant que l’on est sincère ? Les athées sont majoritaires dans l’Europe de mes rêves, pour une fois, il faudrait l’ouvrir un peu.

Ami prolo, n’hésite pas toi non plus à soutenir cet appel, en l’imprimant n’importe où, dans tes toilettes ou dans les bus. Un homme, un voix. Bob Marley.

les  Religions   Tolérantes

Commenter cet article